Une ferme toscane typique gérés en harmonie avec la nature


Produits

L’agriturismo Villa La Topaia, situé au sommet d’une colline, s’étend sur 36 hectares. C’est une entreprise familiale : Michel, Matteo et Daniela suivent personnellement tous les travaux agricoles.

La Topaia est l’exemple même des vielles propriétés toscanes : en position dominante, sur le sommet d’une colline, les bâtiments agricoles et les habitations, autour en pente douce les champs cultivés.

Nous cultivons de l’orge, du blé, des fèves et du tournesol, en alternance comme le veut la tradition. La culture et la production se font suivant les méthodes éco-compatibles, reconnues par la Région Toscane : une pratique attentive pour réduire l’usage de produits chimiques, en privilégiant des actions à faible impact sur l’environnement.

Pain de Mugello, les raisins de merlot, légumes et fruits de saison

mugello

La Topaia adhère au projet Pain du Mugello, une coopérative d’entrepreneurs (agriculteurs, meuniers, boulangers) qui suivent une filière contrôlée et certifiée de production. La farine est broyée sur la pierre d’un moulin à eau, puis transformée en pain avec un levain naturel et une cuisson au four à bois.

C’est ainsi que naît le pain toscan, de couleur ambre, compact et odorant, un pain qui reste frais pendant plusieurs jours, et que l’on utilise, quand il s’est raffermi, dans les plats traditionnels de la cuisine populaire toscane.

Nous cultivons aussi deux hectares de vigne, récemment replantés, qui produisent du Merlot, dont les petites grappes d’un rouge intense sont transformées en un excellent vin.

Nous cultivons avec soin notre jardin potager pour les légumes et les plantes aromatiques que nous partageons volontiers avec nos hôtes.

Notre verger mérite à lui tout seul une mention car nous cultivons de manière naturelle des pêches, des poires et des fruits de saison, aussi délicieux frais qu’en confiture, sur une tarte ou un gâteau, que vous pourrez déguster au petit déjeuner.


Chambres

  • Suite 5 "Blue" (Triple)
  • Suite 1 "Ocra" (Double)
  • Chambre double (Six chambres)

En savoir plus


Un peu d’histoire

Le cœur de la ferme est la Villa La Topaia. Au XIII° et XIV° siècle, la Villa était l’unique construction sur la propriété. Ce n’est que plus tard, au XIX° siècle, qu’est venue se greffer une grande ferme, puis par la suite une étable, une grange et une loggia.

Une longue et attentive restauration a permis de donner une nouvelle vie à la ferme. Les espaces qui n’étaient plus nécessaires à l’activité agricole ont été transformés pour accueillir des touristes. Nous avons décidé de donner à chaque logement un nom qui évoque son origine: ainsi sont nées la Loggia 1, puis la Loggia 2, et enfin l’Etable.

Dino Campana et Sibilla Aleramo

campana-aleramo

A l’agriturismo Villa La Topaia la tradition d’hospitalité ne date pas d’hier, comme le témoigne une fameuse correspondance. La Topaia est en effet connue pour avoir abrité le coup de foudre entre l’écrivain féministe Sibilla Aleramo (1876-1960) et Dino Campana (1885-1932), un des plus importants poètes italiens, auteur des Canti Orfici.

Pendant l’été 1916, Sibilla Aleramo était à la Topaia l’invitée de Marie et Julien Luchaire (1876-1958), intellectuel et homme politique français qui avait fondé en 1907 l’Institut Français de Florence, un des plus prestigieux instituts francophones en Italie.

Poète maudit, isolé et rejeté, solitaire et calomnié, Dino Campana, natif de Marradi dans la Toscane Romagne, entretenait avec le Mugello un rapport fortement conflictuel : pourtant cette terre et cette nature laissaient des profondes traces dans l’âme et sur les pages du poète : … c’è una bellissima vegetazione, il blu profondo del cielo si incontra con la luce toscana mattina e sera sulle frange dei monti. Il fuime è bellisiimo … La communauté de montagne du Mugello a édité un livre, A piedi con Dino Campana, qui propose des itinéraires à travers les montagnes que décrit le poète dans son journal intime et sa correspondance.

Les rapports passionnés et tumultueux entre Campana et Aleramo ont été récemment portés à l’écran dans un film intitulé Un voyage appelé amour réalisé par Michele Placido, avec Stefano Accorsi et Laura Morante, adaptation de la correspondance entre les deux amants.

Voici quelques extraits de lettres écrites entre ces murs par Sibilla à Dino:

“...Tout le Mugello m’est nouveau. J’habite une grande maison dans la campagne. Mes hôtes me l’ont laissé durant leur absence pour deux semaines”

“... Ce soir est le dernier instant de solitude à la Topaia. Que Luchaire soit béni, si j’avais su qu’ils tarderaient tant à revenir ! Mais je ne leur en veux pas : sans ce séjour ici, qui sait quand nous nous serions rencontrés, moi et toi...”